Un homme âgé 70 ans, habitant au cœur de la ville de Ziguinchor, a frôlé la mort dimanche dernier.

5819543-8676422

B.F, célibataire endurci âgé de 70 ans, vivait seul dans son appartement de luxe. Il a, témoigne O.D son voisin qui lui a porté secours, frôlé la mort après une partie de plaisir avec une jeune fille âgée de 19 ans. «B.F était un voisin que je surveillais beaucoup car son état de santé est fragile et il est attaché aux mineures qui le fréquentent régulièrement. C’est après avoir entretenu des rapports sexuels avec sa petite amie de 19 ans que B.F. s’est aussitôt évanoui. D’ailleurs, c’est la jeune gamine qui est venue m’alerter. Elle m’a expliqué qu’après leur partie de jambes en l’air qui n’a même pas duré 5mn, B.F a perdu connaissance dès qu’il a éjaculé. Elle a alors pris peur pensant que son partenaire était mort. J’ai voulu l’emmener à l’hôpital afin qu’il puisse être hospitalisé, mais il a fini par retrouver ses esprits trois quart d’heure après», explique O.D., le voisin de B.F. «Ses esprits retrouvés, B.F s’est confié à moi en me disant qu’il souffrait d’une maladie veineuse profonde qui lui a été révélée par un médecin lors d’un de ses séjours en Europe. Une maladie pulmonaire qui peut le mener à la mort s’il ressent un grand plaisir. Pour le reste de ses jours, il a déclaré qu’il ne ferait plus l’amour avec une jeune fille», révèle toujours O.D, la soixantaine, voisin et ami de B.F.

Un voisin qui a préféré se confier à la presse pour alerter les «Papis» à Ziguinchor sur les dangers qui les guettent, entre autres, comme une crise cardiaque, après une partie de jambes en l’air avec ces jeunes filles.

 

 

L’Observateur

Catégorie:

SAMA NEWS